Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 11:35

Technique clé de mesure pour améliorer l'efficacité énergétique dans le bâtiment, le test d'infiltrométrie est rendu obligatoire dans l'habitat neuf par la Réglementation Thermique 2012.


 

Pour information, Batitec fait un test d'infiltrométrie intermédaire. Pourquoi ?


Cela permet de faire un premier bilan de votre construction lorsqu'elle est hors d'eau, hors d'air,  par rapport à la valeur cible à ne pas dépasser (0.6 m3/h/m²).

Cela nous permet de valider la qualité de notre mise en œuvre, d’identifier les principaux points de fuites et de valider les choix techniques tout en réduisant les coûts de reprise éventuels. Si des singularités sont repérées, elles seront corrigées in-situ. Cela contribue à une optimisation du test final. Le test d'infiltrométrie sur notre dernier chantier est de 0,51m3/h/m² ce qui correspond à une consommation d'énergie de moins de 50 kWh-ep/m2/an

 

INFILTROMETRIE, LE CONTEXTE REGLEMENTAIRE


Depuis 1980, il y a eu de nombreuses incitations gouvernementales pour faire vérifier l'étanchéité à l'air des bâtiments. Il s'agissait surtout de la ventilation naturelle et de son installation correctement dimensionnée. L 'infiltrométrie représentait alors peu d'intérêts.
Elle a été prise en compte avec la RT 2005 et le label Bâtiment Basse Consommation BBC-Effinergie .
Dans le contexte de l'amélioration de la performance énergétique d'un bâtiment, le poste de déperdition par renouvellement de l'air représente une part conséquente du bilan de chauffage. Par ailleurs, une trop forte étanchéité à l'air conduit à une dégradation de la qualité de l'air et à un risque de condensation.
L'étanchéité a l'air est donc primordiale pour optimiser la consommation énergétique d'un bâtiment.

 

Le test d'infiltrométrie (aussi appelé Blower-door test) permet de mesurer la quantité d'air extérieur qui entre dans votre habitation. Depuis le1 Janvier 2013, l'application de la RT 2012 oblige toutes les nouvelles constructions a respecter le seuil de 0,6 m3/h/m2 ce qui implique un test systématique.

Pourquoi faire ce diagnostic?

Le test d'infiltrométrie fait partie de l'évaluation énergétique d'un bien et rentre dans le cadre des décisions prisent lors du Grenelle de l'Environnement afin de limiter les consommations d’énergies. Dans une maison standard, les fuites d'air disséminées un peu partout peuvent représenter 25 % des pertes de chaleur et ce chiffre peut monter jusqu’à 40 % dans une vieille maison. Cela entraine donc une surconsommation d'énergie pour réchauffer votre maison. L'objectif du grenelle est de limiter les pertes d'airs à 0,6 m3/h/m2, ce qui correspond à une consommation d'énergie de 50 kWh-ep/m2/an (Rang A pour le DPE).
Pour réaliser ce test, le diagnostiqueur va créer artificiellement - à l’aide d’un ventilateur dédié - une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Cela  permettra  de mesurer la quantité d'air rentrant par les fuites et d'identifier leurs localisations.

Pour cela, il installe tout d'abord la porte soufflante dans l'encadrement de la porte d’entrée principale de votre maison. Elle est composée d’un ventilateur, d’une toile de nylon étanche et d’un manomètre (appareil de mesure de la pression). La porte d'entrée n'est pas démontée, il suffit de l’ouvrir et de positionner la porte soufflante à l’aide d’un cadre de porte ajustable.

Le ventilateur, qui passe à travers cette toile, peut fonctionner à diverses vitesses. Le manomètre mesure le débit d’air à travers le ventilateur ainsi que la pression qui s’exerce sur la toile.

Puis, avant de commencer, notre diagnostiqueur inspecte votre maison afin de boucher toutes les ouvertures prévues pour permettre l’aération (ouverture sur les fenêtres, VMC ...) ainsi que les portes et fenêtres. Il ferme également toutes les ouvertures qui donnent sur les espaces non chauffés de la maison comme le grenier, le garage ou le vide sanitaire.
Les portes intérieures sont quant à elles ouvertes pour permettre à l’air de bien circuler dans la maison.

 
Ensuite, le diagnostiqueur démarre le ventilateur en augmentant progressivement sa vitesse. De cette façon, le diagnostiqueur détermine la vitesse nécessaire pour maintenir la maison en pression. Pendant toute cette opération, un ordinateur relié au manomètre effectue les relevés de mesures qui donneront la valeur du débit de fuite en m3/h/m2.
 
Enfin, après avoir recueilli ces mesures, le conseiller laisse le ventilateur en marche et inspecte toutes les pièces de la maison pour détecter les infiltrations d’air. Pour trouver ces infiltrations, il utilise simplement sa main ou encore une poire à fumée. Une fois ces fuites découvertes, le conseiller en évalue l’importance afin de les inclure dans son rapport.
 
Le test d’infiltrométrie complet dure environ une heure de l'installation au démontage de la porte soufflante.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by BATITEC MAISON OSSATURE BOIS CAHORS LOT 46 - dans RT 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BATITEC CONSTRUCTEUR CONSTRUCTION MAISON BOIS CONTEMPORAINE BIOCLIMATIQUE CAHORS 46 LOT- ENTREPRISE RENOVATION ENERGETIQUE - QUALIBAT- RGE
  • BATITEC  CONSTRUCTEUR CONSTRUCTION MAISON BOIS  CONTEMPORAINE BIOCLIMATIQUE CAHORS 46 LOT- ENTREPRISE RENOVATION ENERGETIQUE - QUALIBAT- RGE
  • : adresse : CAMP DE POUJOULI 46260 CONCOTS - Tél : 06 18 25 52 81. info@baitec-maisons- bois.fr CONSTRUCTEUR CONSTRUCTION MAISON BOIS CONTEMPORAINE BIOCLIMATIQUE CAHORS OSSATURE BOIS CHARPENTE BARDAGE COUVERTURE IOLATION ITE RENOVATION ENERGETIQUE QUALIBAT RGE LOT, 46 MIDI PYRÉNÉES
  • Contact